Les Langhe en un jour: mon itinéraire essentiel

Jusqu’à présent dans ce blog, j’ai beaucoup parlé de la côte ligure, des promenades en bord de mer, des brises salées et des ciels étoilés… mais ceux qui me lisent ne savent peut-être pas que je suis fièrement originaire de Genola et que c’est dans les Langhe que j’ai ouvert les portes des premières maisons Vayadù.

En automne, je retourne dans mes collines calmes et silencieuses, pour profiter des plus belles couleurs de l’année. Aujourd’hui, je vous emmène avec moi pour un petit voyage au rythme lent dans mes Langhe préférés. Vous ne trouverez pas ici de longues listes de destinations à toucher, mais uniquement l’essence de mes endroits préférés.
Un véhicule, une promenade, une œuvre d’art, un vignoble, un restaurant… et bien sûr une maison Vayadù. Le meilleur goût de ces collines, qui sont à leur meilleur quand elles se révèlent progressivement, comme le meilleur vin.

Cyclisme sur la route de Barolo, entre vignobles et bancs géants

Comment commencer notre slow tour si ce n’est à vélo ? C’est mon moyen de transport préféré ici, même lorsque l’air me picote le visage, car il me donne le bon rythme pour apprécier chaque nuance que la nature a à offrir, pour m’immerger totalement dans l’étreinte de ces panoramas, pour me remplir de beauté et de silence.

Photo des Langhe. Un vélo parcourt la route à travers les collines et leurs rangs.

C’est pourquoi, lorsque je rejoins mes collines à Cherasco, après un copieux petit-déjeuner sur la terrasse panoramique de la maison Swing, je m’habille confortablement et enfourche mon VTT.

Si vous aussi vous aimez regarder le monde depuis la selle d’un vélo mais que vous ne pouvez pas l’emmener avec vous, ne vous inquiétez pas : dans ces collines, il y a de nombreux endroits où louer un vélo traditionnel ou un e-bike ! Un exemple parmi tous – à Roreto di Cherasco, près des maisons Vayadù – est l’historique Garesio sport, fiable et bien achalandé, où vous pourrez trouver la solution la plus adaptée à votre parcours et à votre condition physique.

Mais revenons à la route du Barolo, un sentier à travers les vignobles, les caves, les châteaux et les villages des Langhe dans le Piémont, qui est devenu une association qui promeut ces territoires enchanteurs depuis plus de 15 ans.
Le premier sentier que je suis est toujours celui qui va de Cherasco à La Morra pour monter jusqu’au banc rouge géant, l’une des célèbres installations artistiques qui colorent ces collines.

Banc rouge géant, également connu sous le nom de

Après une heure de vélo, j’aime m’arrêter ici, sur le « banc de la sérénité », et monter au sommet pour contempler les étendues placides de vignobles. J’adore ce projet artistique lancé par Chris Bangle il y a plus de dix ans et qui compte aujourd’hui une soixantaine d’installations. Je l’aime non seulement parce qu’elle met en valeur les points de vue panoramiques de mes collines, mais aussi parce qu’elle vous fait changer de perspective et revenir à l’état d’enfant, les pieds ballants et les yeux émerveillés.

Un pique-nique pittoresque dans mon chai préféré.

La visite des Langhe est souvent synonyme d’expériences en cave, pour rendre hommage aux fruits que ces terres extraordinaires nous offrent. Après un arrêt au banc du bonheur je remonte en selle et – en moins d’une demi-heure – je suis au vignoble Cannubi, dans la cave de mon cœur: Serio et Battista Borgogno, où je suis accueilli par les sourires de Federica et Emanuela.

Portrait de Federica et Emanuela, la cinquième génération à la tête de la cave Langa Serio et Battista Borgogno.

Au-delà du nom des fondateurs, il s’agit aujourd’hui d’une réalité presque exclusivement féminine: Emanuela s’occupe de la cave et du vignoble, de la taille à la récolte, du foulage à la mise en bouteille ; tandis que Federica fait connaître leur élégant Barolo au monde entier, en se consacrant à l’accueil, à la communication et à la vente.

Parmi leurs propositions, celle que je préfère est le « pique-nique Langhetta« : j’aime m’asseoir dans leur jardin panoramique, un verre entre les doigts, et savourer un déjeuner simple mais élégant à base de produits de mon terroir.
Il arrive souvent que les filles s’assoient à côté de moi pour bavarder, tandis que nos regards se croisent entre les collines et que nos pensées se rejoignent dans un sourire étonné qui semble dire: « on vit vraiment ici ?! ».

Photos du pique-nique Langhetta, une expérience proposée par la cave Serio e Battista Borgogno dans les Langhe..

Pour ceux qui souhaitent faire un voyage dans le temps, retraçant l’évolution de leur Barolo au fil des ans, je recommande leur Cannubi Tasting Experience: une dégustation verticale de 7 Baroli Cannubi, dont 5 Riserva, des vins qui vieillissent patiemment dans des fûts de chêne slaves pour devenir des expériences mémorables.
Grâce à cette dégustation, j’ai découvert comment le climat de nos collines – d’année en année – influence différemment le nectar d’un même vignoble. Et l’art du vigneron est précisément celui-ci : « donner une expression à ce que la nature donne », un art ancien mais très dynamique, en éternelle évolution.

Dégustation verticale de Barolo Cannubi, le vin emblématique de la cave Serio e Battista Borgogno.

Chasse à la truffe en bois : ma promenade préférée

Après l’expérience de la cave, il n’y a qu’une seule raison pour laquelle je décide de garer mon vélo pour un moment et de continuer à pied: une promenade dans les bois en compagnie d’un trifulau – c’est ainsi que nous appelons un chasseur de truffes ici dans le Piémont – et de ses fidèles chiens, à la recherche d’autres précieux trésors de ces collines.
C’est également l’une des expériences proposées par la cave Borgogno Serio Battista, dans un bois enchanteur proche de leur vignoble.
La chasse aux truffes dans les bois est l’une de mes expériences préférées lorsque je retourne dans mes Langhe, car elle stimule ma capacité d’observation, ma confiance dans l’intuition et les petits signaux, ainsi que l’entente silencieuse avec les personnes et les animaux qui m’accompagnent.

Un trifulau et son chien se promènent dans les bois à la recherche de truffes

Borgo Sant’Anna: où manger des truffes (mais pas seulement)

Si j’ai encore un peu faim, je me rends dans mon restaurant préféré.
Borgo Sant’Anna n’est pas seulement un restaurant à l’élégance simple et légère, mais un véritable petit hameau où l’on peut respirer un lien fort avec les trésors de la terre et le temps lent de ses cycles.

Photo d'un plat du restaurant Borgo Sant'Anna à Langa.
Lo scelgo sempre quando voglio gustare le Langhe in un piatto: una ricetta preparata dalle mani sapienti di Pasquale Laera, che sa mettere insieme ingredienti semplici e preziosi, le conoscenze antiche di chi lavora queste colline e la sua curiosità dirompente, in un mix che diventa ricordo vivo.

Photo panoramique d'un coucher de soleil d'automne dans les Langhe

Une dernière pause suspendue sur leur point de vue panoramique, puis je me dirige à toute vitesse vers la maison Swing, tandis que le spectacle des plus belles couleurs de l’année traverse

Bonjour, je suis Floriana. J’aime transformer les appartements et les lieux sans âme en espaces accueillants et régénérants. Des espaces pour retrouver l’inspiration, le rythme et l’énergie créative.
Les maisons Vayadù se trouvent en Ligurie et dans les Langhe, parce que je trouve l’inspiration et le rythme dans l’enchantement de ces lieux.
Ici, dans mon blog, vous promènerez avec moi. Je vous propose d’aller à la rencontre de la beauté de ces régions, de découvrir les trésors que chaque saison offre et de vous laisser

Vous pouvez également être intéressé à lire ...